canlı radyo dinle |uçak bileti |

Biodiversité : la flore

Les indications de rareté sont tirées de l'inventaire de la flore vasculaire de Haute-Normandie - Version n° 2a / 26 septembre 2005

Prairies mésophiles (Montmain et Saint-Aubin Épinay ) :
Majoritairement sur limons avec quelques zones plus argileuses.
Présence abondante du Millepertuis douteux (Hypericum dubium) dans le fond de vallée côté Montmain.
Pente nord est (Montmain) : zone avec abondance de Succise des prés (Succisa pratensis) et de Centaurée noire (Centaurea nigra), présence de la Tormentille (Potentilla tormentilla) et de la Bétoine officinale (Stachys officinalis).
Les zones plus argileuses en bas et haut de pente accueillent la Menthe des champs (Mentha arvensis) et la Lysimaque nummulaire (Lysimachia numularia).

  1. Èspèces "assez communes" : Millepertuis douteux (Hypericum dubium), Bétoine officinale (Stachys officinalis), Succise des prés (Succisa pratensis), Potentille tormentille (Potentilla tormentilla).
  2. Èspèces "peu communes" : Menthe des champs (Mentha arvensis), Lysimaque nummulaire (Lysimachia numularia).

Bois (Montmain et Saint-Aubin-Epinay) :
Un ravin à Scolopendres (Asplenium scolopendrium) avec Aspidium à cils raides (Polystichum setiferum), Groseiller à maquereaux (Ribes uva-scripta) et la présence d'une belle aubépine épineuse (Crataegus laevigata).
Divers fasciès de l'Ormaie rudérale et de la Chênaie-charmaie.

  1. 5 espèces "peu communes" : Primevère élevée (Primula elatiore), Bourdaine (Frangula alnus), Parisette (Paris quadrifolia), Aspidium à cils raides (Polystichum setiferum), Groseiller à maquereaux (Ribes uva-scripta).
  2. 1 espèce "assez rare" : Dame d'onze heure (Ornithogalum umbellatum)

Friches (Montmain et Saint-Aubin-Epinay) :
Parcelle à Saint-Aubin-Epinay, abandonnée depuis plus de dix ans, argile à silex et craie.
Autres zones laissées en friche et réparties sur l'ensemble des terrains.

  1. 6 espèces "peu communes" : Menthe des champs (Mentha arvensis), Cardère velue (Dipsacus pilosus), Passerage drave (Cardaria draba), Epiaire des marais (Stachys palustris), Framboisier (Rubus idaeus) et Sureau hièble (Sambucus ebulus)

Pelouses calcicoles (Saint-Aubin-Epinay) :
Parcelle abandonnée depuis plus de dix ans. Fort potentiel.
La gestion par le pâturage extensif devrait favoriser la végétation typique des pelouses calcicoles ouvertes. Quelques bonnes surprises sont à prévoir dans les années à venir !

  1. 11 espèces "peu communes" : Orchis pyramidal (Orchis pyramidalis), Vulnéraire (Anthyllis vulneraria), Amourette (Briza intermedia), Digitale jaune (Digitalis lutea), Genêt des teinturiers (Genista tinctoria), Gymnadénie à long éperon (Gymnadenia conopsea), Hélianthème commune (Helianthemum nummularium) , Mélitte à feuilles de mélisse (Melittis melissophyllum), Séséli libanotide (Seseli libanotis), Épiaire des Alpes (Stachys alpina) et Dompte-venin (Vince toxicum hirundinaria)

Arbres remarquables :
Quatre vieux spécimens : Houx, Charme et Pommier sauvage (Saint-Aubin-Epinay) et Aubépine (Montmain).
Les 3 arbres remarquables de la parcelle de Saint Aubin se situent en limite d'un bois privé.


Il est nécessaire de continuer et d'affiner les inventaires botaniques afin d'apprécier l'impact de la gestion écologique et de l'ajuster.

 

Champignons

Plusieurs espèces d'Hygrophores, champignons indicateurs de prairies anciennes non dégradées par l'agriculture moderne (pesticides, engrais, tassement…)
Lépiote pudique (prairie)
=> Un inventaire complet serait à réaliser